Rechercher

Le symbole de la corde de confiance face au mensonge de ton enfant

Ton enfant te ment ? Pas pour des choses importantes peut-être, comme un ballon pas rangé, des dents pas brossées, etc. Mais cela te met hors de toi et tu crains qu'il ne te mente pour des choses graves par la suite ?


C’est normal que ton enfant cherche à savoir ce qui fonctionne ou non dans certains comportements. C’est comme cela qu’il apprend, par ‘essai-erreur’. Le mensonge met à mal la confiance que tu as en lui et c’est important qu’il le comprenne. À partir de 6-7 ans, l'enfant maîtrise la pensée symbolique.



Voici comment j’ai expliqué à mon enfant les conséquences de son mensonge sur notre relation et sur ma confiance en lui.


Notre relation de confiance est une corde


J’ai commencé par lui expliquer que j’avais confiance en lui et que grâce à cela, je lui permettais de faire certaines choses que lui trouve chouettes, des choses ‘de grand’. Je lui ai alors expliqué que cette confiance était comme une corde tendue entre nous. Une grosse corde faite de pleins de petits fils, une corde bien solide.


Le mensonge est un couteau

Ensuite, j’en suis venue au mensonge que j’ai comparé à un couteau. Chaque petit mensonge fait un coup dans la corde. Évidemment, elle ne se brise pas d’un seul coup mais se fragilise petit à petit. À un moment, s’il continue ainsi à mettre des coups de couteau dans la corde avec des mensonges, il ne restera plus qu’un fil, ma confiance en lui sera alors mince.






Si la corde se brise

J’ai continué en lui expliquant que si la corde venait à se briser, je ne pourrai plus lui faire confiance et le laisser faire ces choses chouettes. Je douterai de lui même lorsqu'il ne me ment pas et notre quotidien sera rythmé par de la suspicion constante.


La corde brisée se répare mais reste fragile

Puis, je lui ai expliqué que pour réparer la corde, il ne suffisait pas de faire un nœud. C’est bien plus compliqué, il faut trouver un nouveau bout de corde, l’attacher aux deux extrémités. Mais la corde ainsi nouée reste plus fragile qu’une corde qui n’a pas été cassée.



Je ne veux pas que la corde se brise

Pour finir, je lui ai demandé s’il avait compris ce que je lui avais expliqué. Je lui ai dit que pour moi, notre corde de confiance était très importante et que je n’avais pas envie qu’elle se casse. Je lui ai demandé que la prochaine fois qu’il aura envie de mentir, de songer à cette corde et de se demander si c’est la bonne décision qu’il prend.


Les mensonges pour les surprises

Il se peut que ton enfant soit confronté à un adulte qui ment pour faire une surprise. Ce n’est pas évident pour lui de comprendre cela et il peut te questionner. Tout comme il peut ne pas comprendre que tu aies joué au Saint-Nicolas, au Père Noël ou aux Cloches de Pâques…


Tu peux lui expliquer que pour une surprise, la raison du mensonge est de faire plaisir à l’autre, de le surprendre avec quelque chose d’agréable, ce qui rend le mensonge différent et n’abime pas la relation de confiance.


L’explication est plus délicate lorsqu’il s’agit des fêtes enfantines. Lui expliquer la différence entre un mensonge d’enfant pour cacher une bêtise et une cachoterie d’adulte est un bon début. Je te donnerai toutes mes pistes dans un prochaine article 😉


Le mensonge met à mal la relation que tu as avec ton enfant mais c’est normal pour lui de le tester. C’est ainsi qu’il apprend ce qui est permis ou non et qu’il se fait son tableau des valeurs.


Qu’il grandit tout simplement...




9 vues0 commentaire